logo PG38
Nous n’occupons pas pour occuper. Nous occupons pour atteindre des objectifs politiques. Frédéric Lordon.

Accueil > Les élus

Déclaration des élus du Parti de Gauche à la ville de Grenoble

mardi 21 juin 2016

Déclaration des élus du Parti de Gauche à la ville de Grenoble

Face au désengagement de l’Etat et pour éviter une mise sous tutelle qui serait dramatique, la municipalité de Grenoble est contrainte de faire des choix pour sauvegarder les services publics de la ville. Ainsi que nous le répétons depuis plusieurs mois, la baisse des dotations de l’Etat aux communes, décidée par le gouvernement Valls, réduit leur capacité d’intervention au service des habitants et menace les communes. Comment maintenir une activité de service public de qualité quand la source du financement se tarit ?
A Grenoble, la situation est encore plus difficile que dans d’autres villes : la conjonction du bilan dramatique de l’équipe Destot, des baisses des dotations de l’Etat et de celles du département et de la région menace le service public.

Contrairement à ce que nos opposants affirment nous n’avons pas d’autre choix que devoir gérer la pénurie organisée par le gouvernement, nous contraignant à mettre en œuvre une politique budgétaire pour laquelle nous n’avons pas été élus. Face à cette contrainte, notre action a donc pour logique de réduire les dépenses tout en cherchant à maintenir un maximum de justice sociale dans nos choix par la mise en œuvre de la tarification sociale à chaque fois que cela est possible.

Les élus du Parti de Gauche tiennent à redire leur solidarité avec l’équipe municipale qui doit prendre de douloureuses décisions de sauvegarde du service public.

Elisa Martin, Catherine Rakose, Laetitia Lemoine, Alan Confesson, Sadok Bouzaiene, Manu Carroz et Jerôme Soldeville


Une réaction ? Contactez la rédaction