logo PG38
Nous n’occupons pas pour occuper. Nous occupons pour atteindre des objectifs politiques. Frédéric Lordon.

Accueil > Contributions

Etre né quelque part …

dimanche 9 octobre 2016

On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille, on choisit pas non plus
les trottoirs de Manille, de Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher
Être né quelque part pour celui qui est né, c’est toujours un hasard …

Le comble, en cette période de vagues migratoires (nos médias évitant soigneusement le terme de réfugiés au bénéfice de « migrants », plus péjoratif), est d’entendre sur toutes les ondes, présidentielles oblige, ce descendant de réfugiés politiques hongrois, qui ne maîtrise toujours pas correctement la langue du pays d’adoption de ses parents, s’étendre sur l’invasion d’étrangers qui nous attend dans les années prochaines et pour ce faire, proposer que ces migrants soient renvoyés chez eux une fois que la situation qui les a poussés sur les routes de l’exil sera apaisée. En suivant ce raisonnement, je propose que nous renvoyions chez eux les descendants de républicains espagnols, d’antifascistes italiens, de Juifs d’Europe de l’Est et d’antisoviétiques tchèques, polonais et hongrois (souvenons-nous de l’exode de 56) : pas sûr qu’ils soient bien accueillis. dans ces ex pays de l’est !

Mais alors, que deviendraient nos Devedjian (choix entre arménie et turquie) Balkany (entre hongrie mais pas Israël en guerre), Estrosi (en Italie) le Sarko (déjà cité plus haut) le Valls (dans sa chère Catalogne) ça c’est pour les moins bons et les autres le Zidane, le Platini (même s’il magouille), le Noah (notre marabout de la raquette), les Kopa, Ujlaki et les frères Lech tous fou-teux, Benazzi ex capitaine du 15 de France, le Régianni, le Gainsbarre, Léon Zitrone notre bon russe blanc, les Verneuil et Guédiguian etc..etc sans oublier le Lirante (JML38) tient qu’est-ce qu’il fait là celui là, en mal de ses racines.
La liste est si longue de français d’ailleurs qu’en cas de recensement, faudrait mieux commencer par les français de souche, ceux dont comme dirait un certain agité, les ancêtres sont des gaulois … y’en a moins !

JPEG - 370.6 ko

mis en ligne par Jean-Marc Lirante (JML38) le 09 octobre 2016


Une réaction ? Contactez la rédaction