logo PG38
Nous n’occupons pas pour occuper. Nous occupons pour atteindre des objectifs politiques. Frédéric Lordon.

Accueil > Actualités

Grève chez caterpillar

jeudi 9 février 2017

JPEG - 12 koTROP
C’EST TROP !

On ne peut pas décemment demander à chaque fois des efforts aux salariés et leur donner si peu en retour.
Depuis quelques années, mettant en avant un besoin de compétitivité pour garantir la pérennité du site la direction a imposé aux salariés de plus en plus de concessions.
En délocalisant son centre de profits elle a soustrait les salariés de la participation aux bénéfices.

En 2011 elle a supprimé l’intéressement.

Exigeant de plus en plus de flexibilité, grignotant années après années nos jours de RTT, raccourcissant également les délais de prévenance elle a réussi à détourné l’accord négocié pour le passage aux 35h et à mis en place petit à petit le travail à la carte.

N’étant jamais satisfaite la Direction a supprimé au fil des ans tous les avantages acquis. (Subrogation maladie, cars de ramassage, infirmière, service social etc….).

En posant sur le second semestre le solde des jours de RTT elle a évité ainsi depuis plusieurs années de payer aux salariés qui souhaitait se faire payer le solde de ces jours une petite prime en février.

N’étant jamais rassasié cette année les rapaces veulent que les salariés se payent le STIP.

Et en réduisant de plus en plus les Augmentations Générale elle nous entraine vers un salaire de plus en plus variable.

En effet elle nous rappelle que dans certaines entreprises il n’y a pas d’AG et que les augmentations de salaire ne se font plus qu’au mérite.

Ce système est pernicieux car il favorise une minorité du personnel au détriment des autres et vous oblige à faire de mieux en mieux en accélérant les cadences.

Nous savons ce que mérite veux dire !!!!
Aujourd’hui cela se passe très bien avec votre chef vous êtes noté R2 voir exceptionnellement R1.

Vous changé de chef, vous avez un problème de santé ou si vous changé de poste en cours d’année vous êtes notés R3

Vous avez un accident du travail ? (Mauvais en sécurité pas de rallonge) R3.

Vous faites grève ? (Vous êtes mécontent) R3.

Vous changez de poste ? (Nouveau chef pas assez performant au poste) R3

Ça se passe mal à votre nouveau poste vous avez du mal à vous adapter R4

Après toutes les excuses sont bonnes pour vous pénaliser (lunettes, bouchons, casquette, qualité, quantité, absences, sécurité, sale gueule………)

On peut imaginer l’avenir et ce qui attend les salariés de Caterpillar France si nous continuons de baisser la tête et si les augmentations ne se font plus qu’au mérite.

NOUS APPELONS L’ENSEMBLE DES SALARIES A UN DEBRAYAGE
LE 7 FEVRIER 2017 DE 9 A 12H
DEVANT LE PORTAIL DE CATERPILLAR GRENOBLE.
EXPRIMONS NOTRE MECONTENTEMENT.


CGT Caterpillar Tract du 7 février 2017


Une réaction ? Contactez la rédaction