logo PG38
Nous n’occupons pas pour occuper. Nous occupons pour atteindre des objectifs politiques. Frédéric Lordon.

Accueil > Comités > Grenoble

Mais à quoi joue le Gouvernement ?

vendredi 1er avril 2016

La manifestation d’hier a fait une nouvelle démonstration de l’ampleur du refus de l’affaiblissement du code du travail et de son rôle de protecteur des salariés. Le JPEG - 432.1 kogouvernement joue avec le feu en espérant que la mobilisation de la jeunesse s’essouffle du fait de l’arrivée des vacances. Or les tensions très fortes et l’exaspération d’une partie des jeunes risquent de conduire à la mise en danger de la vie de notre jeunesse.
Dans ce genre de situation, le cynisme du pouvoir en place est toujours le même : avec l’aide des casseurs la montée des heurts et autres violences va décrédibiliser le mouvement, espère-t-il.
Le gouvernement joue ainsi avec la vie de nos jeunes, c’est intolérable.

Par ailleurs à Grenoble hier soir, alors que la situation était calme et que de nombreux jeunes ne désiraient que poursuivre leur démonstration de force et leur occupation, le Préfet a subitement donné l’ordre d’évacuation à coups de gaz lacrymogènes. Ce n’est pas acceptable. Et cette décision a contribué à la spirale de la violence.

Qui sème le vent, récolte la tempête ! Cette décision du Préfet n’était qu’une provocation appliquant en cela la politique du gouvernement.

Le gouvernement doit retirer son texte. Les jeunes doivent être libérés immédiatement.

Comité PG de Grenoble

JPEG - 731.9 ko


Une réaction ? Contactez la rédaction