logo PG38
Nous n’occupons pas pour occuper. Nous occupons pour atteindre des objectifs politiques. Frédéric Lordon.

Accueil > Contributions

Questions sur la mort d’un enfant au Mali

jeudi 26 janvier 2017


JPEG - 137.7 koLe président François Hollande en visite à Bamako (Mali) le 14 Janvier a annoncé que les conclusions de l’enquête concernant la mort d’un jeune Malien lors d’une opération de soldats Français seraient connus début Février .

Le 30 Novembre dernier ce jeune garçon âgé de 10 ans a été tué durant une action menée contre des jihadistes . Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian qui accompagnait le chef de l’état a déclaré qu’il : « "s’agissait d’empêcher une action (conduite par un groupe armé) de venir percuter voire tuer des soldats français dans un convoi logistique". Il a également dénoncé l’utilisation par ces groupes jihadistes « d’enfants-soldats » servant de guetteurs .
La famille de la victime donne une version différente puisqu’elle affirme qu’il s’agissait d’un enfant qui gardait des ânes . La polémique porte également sur les conditions d’inhumation par les soldats Français du jeune Issouf enterré à la va-vite d’après les habitants du secteur.
Pour sa famille de nombreuses questions restent en suspend « pourquoi avoir tiré sur lui alors qu’il était a découvert ? Pourquoi n’avoir prévenu personne dans les campements alentours ? Et pourquoi être revenu sur les lieux quelques heures après les tirs ? Pour l’enterrer ? Pour détruire des indices ? »
L’enquête diligenté par le ministère de la défense devrait répondre à ces nombreuses questions .


Une réaction ? Contactez la rédaction